Arceus

Un endroit où les mondes de jeux de rôles peuvent être répertoriés et créés
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vilainie d'Aok (Conte populaire de l'Ere Exode)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arceus
Admin
Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 24/04/2013

MessageSujet: La vilainie d'Aok (Conte populaire de l'Ere Exode)   Lun 21 Aoû - 22:01

Cette histoire remonte avant les elfes, avant Arceus et comme beaucoup de contes il commence par, il était une fois, quelques dizaines d'années avant l'arrivée sur la plage de la natalité des premiers elfes naquit une sirène: Cureosea, comme beaucoup d'elfes des mers cette dernière était dotée d'un grand besoin d'exploration. Une soif pure l'ayant amenée à explorer une fois, et une fois de trop les abysses de Sodia, le royaume appartenant au tréon Soror. Cureosea fini par y déranger une créature dans le noir, l'une voyait l'autre, l'autre ne voyait pas l'une. La créature se présenta sous le nom de Nera une fois Cureosea enveloppée dans de lourdes ténèbres, froides. Une lueur verte se répandit dans l'eau, autour de la sirène. La créature lui proposa de la laisser partir à condition qu'elle ne parle jamais d'elle à qui que ce soit, Nera prétendant que l'heure n'était pas encore venue qu'elle sorte des profondeurs. Une fois ce serment fait l'elfe s'en retourna prévenir son tréon de sa découverte. Soror fit alors lever son armée : 1000 sirènes vaillantes s'en allèrent pourfendre la créature et 1000 revinrent sans avoir combattus. Le tréon banni Cureosea pour avoir détourné l'armée de son réel travail. En Exil dans les profondeurs, Cureosea vécue le reste de sa vie sans jamais recroiser Nera, Bien que parfois les abysses semblaient rayonner d'une teinte verdâtre. Malgré la difficulté elle pu même trouver un mâle dans les abysses et enfanter d'Aok. Ce dernier survécu aux vagues de violences qui sévissaient dans les profondeurs jusqu'à la maturité. Banni depuis sa naissance, la sirène ne comprenait pas pour quel raison exactement un tréon des régions à la surface s'était arrogé le pouvoir de condamner sa famille. L'amour qu'il avait porter à ses parents avaient fait d'Aok un solide guerrier des profondeurs pour les défendre, on ne survit que difficilement sans famille dans les abysses, condamnés à se nourrir des rares algues parfois toxiques que comptaient les profondeurs. Peut-être est-ce à la mort de Cureosea que l'amour d'Aok se changea en haine pour les eaux ensoleillées, enfin plutôt pour leur habitants. Et puis, Aok commença à imposer par la force une certaine tranquillité dans les abysses, avant de les rassembler, leur faisant lorgner le retour dans la véritable Sodia. Préparant, à semer la mort. Survint enfin une créature, au détour d'une rencontre avec l'une des dernières sirènes ne s'étant pas encore ralliées au soulèvement. Nera, réapparu, devant le fils de Cureosea, cette fois sous la forme d'un œil aussi grand qu'Aok, un oeil blanc et luisant d'un vert brillant, dans la roche. Elle lui proposa un marché, lui offrir la possibilité de chasser les sirènes de la surface. Aveuglé par sa soif grandissante de punir une injustice, Aok accepta, désireux d'obtenir de la force et alors un courant coloré vint le frôler. Voilà que le vilain vit sa mâchoire s'alourdir, sa peau se couvrir d'écailles. La vilainie d'Aok était possible, son forfait s'accomplit lorsqu'il causa avec sa propre armée transformée en ces créatures assoiffées du sang des oppresseurs des dizaines de milliers de mort en l'espace d'une journée à Sodia. Les cadavres virent s’amonceler à la surface et leur sang ne laissa dans l'eau qu'une lumière rouge sur toute l'étendue du royaume sous-marin. Ce massacre poussa les sirènes à fuir vers la plage de la natalité où Aok demanda à Nera de lui rendre son apparence pour qu'il les poursuivre. Dans toutes les eaux alentours, fut entendu "Enragé tu es, petit Aok, Undine tu resteras,petit Aok".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La vilainie d'Aok (Conte populaire de l'Ere Exode)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le rara: une tradition populaire toujours vivace
» Elections US: Sarah Palin plus populaire que McCain
» Les Mille Marches : Premier Conte "Gangrenâge"
» UN AMI D'UN SOIR (conte pour Halloween)
» Conte de Noel et autres nouvelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arceus :: Jeu de rôle Médiéval (Arceus) :: Fiction-
Sauter vers: